Art N'& Facts Forum

Pour les amateurs d'arts et de phénomènes de société...et bien plus encore
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les nouvelles cités radieuses

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Liz
Admin
avatar

Nombre de messages : 164
Localisation : Somewhere over the rainbow...
Date d'inscription : 30/06/2004

MessageSujet: Les nouvelles cités radieuses   Ven 23 Sep à 12:49

Toujours vu sur le Figaro.fr :



Anthony van den Bossche
Plus agréables, plus beaux ou plus faciles d'accès, les aménagements urbains se conforment de plus en plus aux désirs des citadins : vivre à l'extérieur de chez soi comme à l'intérieur. Illustration à travers les chantiers et les réflexions en cours.


Banc à étages e Thoms&Nilsson.
Photo: www.thomsandnilsson.com «Et si le monde extérieur ressemblait à votre in té rieur ?» Le slogan du dernier spot TV de la marque de mobilier Roche Bobois semble parfaitement épouser la ville du XXIe siècle telle que les citadins la rêvent : une métropole cocon, sans stress ni pollution, aussi sûre que Tokyo, mais aussi conviviale que Barcelone. Equipée des espaces verts de Londres et des pistes cyclables de Copenhague, cette cité idéale serait tout de même desservie par le métro parisien, le système de bus de Curitiba (Brésil) et les taxis new-yorkais... Utopie mondialiste ? Pas totalement. Sous la pression de ses habitants et de ses édiles, la ville change de visage : après cinquante ans de règne sans partage, l'automobile cède lentement du terrain aux piétons et autres modes de transport. Même Paris s'y met. Aménagements de couloirs de bus en site propre sur certaines grandes artères, construction du tramway sur le boulevard des Maréchaux, depuis la porte d'Ivry (XIIIe arr.) jusqu'au pont de Garigliano (XVe arr.). Autant de grands chantiers signalés par des panneaux : «mise en place d'un espace civilisé»...

Car la priorité aujourd'hui, c'est la lutte contre le manque de convivialité. «La réussite de Barcelone sur ce point tient à la création de nombreux petits espaces de rencontres disséminés dans la ville, comme les terrasses et les petites places, analyse Dominique Alba, directrice du Pavillon de l'Arsenal (le centre de documentation de l'urbanisme parisien). A Paris, ce modèle est difficilement applicable à cause du bruit, première cause de nuisance pour les Parisiens. Installer une terrasse sur rue oblige toujours à d'âpres discussions avec les riverains. La solution semble donc d'attribuer des fonctions conviviales aux espaces selon les moments. Exemples : Paris-Plage l'été ou la fermeture des quais le week-end.»

L'aspiration au confort dans la ville est telle qu'elle a inspiré le dernier concours «Jeunes Flammes», parrainé par GDF. «Comfort zones... Faciliter la vie en ville» proposait à tous les élèves designers ou ingénieurs d'Europe de réfléchir à de nouveaux aménagements urbains. Parmi les projets récompensés : les luminaires «Autour du feu» qui recréent la chaleur d'un feu de camp, et un point rencontre en forme de champignon protecteur (Evaspace) où il fait bon s'abriter. Quant au premier prix, il a été remporté par les Françaises Hélène Balcer et Audrey Lebourg. «Avec leur kit éphémère de pansement urbain intitulé Urbandage, elles ont mis en évidence la gêne occasionnée par les perpétuels travaux dans la ville et remédié à l'inconfort des chantiers urbains, en permettant aux piétons d'utiliser la rue presque normalement», explique Clément Rousseau, membre de l'agence Plan Créatif, organisatrice de ce concours dont on ne sait pas encore s'il débouchera sur des applications pratiques.

Plus concrètement, l'arrivée de nouveaux bancs publics parisiens est attendue pour la fin de l'année. Avec, au programme, une version fauteuil : «Le but est de permettre des dispositions différentes dans l'espace, indique Odile Royer, de la direction de l'urbanisme de Paris et en charge du concours ouvert aux designers, plasticiens et architectes. Ces nouveaux fauteuils, inspirés des chaises des jardins parisiens, offriront aussi plus de confort puisqu'ils seront équipés d'accoudoirs pour permettre aux personnes à mobilité réduite de se relever plus facilement.»

L'autre rupture de taille concerne les sanisettes Decaux, dont le remplacement est annoncé pour la fin 2006, date de l'expiration de la concession. Exit le modèle payant et malodorant qui défigure les trottoirs et rebute ses éventuels utilisateurs. La nouvelle version sera gratuite et plus volumineuse pour permettre l'accès aux handicapés. Le style en revanche - façon colonne Morris ou ultradesign – n'est pas encore déterminé car l'appel à projets est lancé en juillet.

Les espaces d'attente des transports en commun ne sont pas non plus oubliés. Le futur tramway des boulevards Maréchaux disposera ainsi de stations paysagées avec de véritables arbres fruitiers. Et les arrêts de bus devraient bénéficier d'un sérieux lifting. Leur inconfort incite aujourd'hui trop d'usagers à privilégier le métro. Les stations souterraines sont en effet plus vastes, mieux équipées en panneaux d'affichage, fiables et jalonnées de distributeurs de journaux, de boissons ou de nourriture. Pour améliorer les équipements de ses stations de bus, la RATP a donc commandé une étude à l'anthropologue Stéphane Juguet et au sociologue Stéphane Chevrier. L'objectif : comprendre les désagréments de l'attente actuelle et imaginer les façons d'y remédier. «Les arrêts de bus sont systématiquement placés au bord de la chaussée, indique Stéphane Chevrier. Si l'attente se prolonge, les usagers ont le sentiment d'être prisonniers d'un système de transport à la vue de tous.»

Autre problème : la queue aux heures de pointe, qui scotche les passagers à la station. Une des solutions serait d'installer un avertisseur lumineux, visible à quelques mètres à la ronde. En changeant de couleur, il préviendrait de l'arrivée imminente du bus et permettrait aux usagers d'attendre à proximité en profitant des commerces ou d'un square. Rien n'empêche évidemment d'ajouter à cet Abribus quelques services comme un distributeur d'argent ou une borne Internet sans fil... C'est au Brésil que les édiles parisiens ont trouvé leur modèle. La ville de Curitiba a en effet pensé son système de bus en lieu et place d'un réseau de métro trop coûteux. Résultat : une cadence de bus identique à celle d'un vrai métro (un toutes les trois minutes), de véritables stations abritées et spacieuses où les véhicules accostent à l'aide d'un système de guidage électronique et des employés chargés d'aider les voyageurs. La ville de Los Angeles est déjà en train d'importer ce modèle outre-Atlantique.

Dernier point noir de la ville : la qualité de l'air. Du coup, les responsables locaux tentent non seulement de réduire la pollution atmosphérique, mais aussi de rendre les lieux publics plus respirables. De plus en plus, administrations et autres lieux d'accueil ou de passage baignent dans une atmosphère purifiée. L'air y est débarrassé des odeurs de tabac, reparfumé, puis repulsé à bonne température. Pour certains, l'idéal serait de transposer le concept à la ville tout entière. Comment ? En transformant la cité en une sorte de gigantesque aéroport. Ou, mieux encore, en la coiffant d'un dôme géodésique, cette immense cloche transparente qui recouvre déjà les célèbres Center Parks et garantit un climat sain et tempéré toute l'année. Le moyen peut-être de tirer un trait sur la pollution et les intempéries. Pas forcément d'offrir le meilleur des mondes...

_________________
Good Girls go to heaven and Bad Girls go everywhere...

Si l'on bâtissait la maison du bonheur, la plus grande pièce serait la salle d'attente. (Jules Renard)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les nouvelles cités radieuses
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De nouvelles set-top-box bientôt chez naxoo
» nouvelles figurines au 72°
» Les nouvelles Pequignet Manufacture calibre Royal
» Nouvelles chaînes ???
» Nouvelles chaînes HD sur la TNT???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Art N'& Facts Forum :: Inscription facultative - Participation libre :: Déco, Design, architecture, musées...-
Sauter vers: